• La véritable histoire d'un indien qui fit 7000 km à vélo par amour

     

    Il y a quelques jours je suis allée voir une amie et elle m'a mis ce livre dans les mains. Elle m'a dit tiens lis ça.

    Je me suis dit, avec tout ce que j'ai à lire... 

    Puis finalement un soir de calme j'ai laissé mes yeux parcourir les mots inscrits sur les pages. Alors d'un seul coup j'ai senti la chaleur, un partage, avec cette vie. 

     

    Voici un extrait qui m'a fortement parlé :

     

    Lotta n'était pas du genre à s'appesantir sur ses échecs. Comme si ce n'étaient que des nuages de pluie, elle les laissait passer et continuait d'avancer dans la vie à la recherche des lieux où le soleil brillait.

    C'est ici et maintenant qui compte, se répétait-elle. 

    Sans nier ce qui est noir, il ne faut pas non plus prendre sur soi tout le malheur du monde. Beaucoup de personnes ne font que répéter leur histoire et se complaisent dans le passé. Comme si elle préféraient la douleur au bonheur.

    Quand elle commença le yoga, elle eut l'impression d'avoir trouvé une philosophie de vie qui lui convenait. Dans les exercices de prise de conscience et de respiration, elle trouvait la confirmation de ce qu'elle pensait ! qu'il faut oser être ouvert à autre chose que ce que l'on est et qu'il ne faut pas rester l'esclave de son esprit jusqu'à la fin de ses jours.

    Tous les hommes ont envie d'accéder au progrès et d'être heureux, mais nous avons du mal à l'admettre et nous devons sans arrêt nous rappeler ces principes pour ne restent pas lettres mortes, songeait Lotta.

    Comment peut-on être heureux quand les hommes se comportent comme ils le font les uns envers les autres ? Quand il y a tant d'injustices ? Oui chacun devrait s'engager politiquement, mais ce n'est pas possible. Presque tous les partis et syndicats, quels qu'ils soient ne permettaient pas d'accéder à la vérité. Comment adhérer à une idéologie prépensée par quelqu'un d'autre. Elle sentait qu'il lui manquait la conviction nécessaire pour affirmer de tout son cœur qu'elle était chrétienne, hindouiste ou bouddhiste, conservatrice libérale ou socialiste.

    Je prends des choses ici et là, songeait-elle.

    Malgré une maman chrétienne et une curiosité pour le yoga et les philosophies orientales, elle avait un regard critique vis à vis des religions. Elle était humaniste. Cela suffisait. Tous les hommes ont la même énergie vitale, peu importe leur origine et leur couleur de peau. Quand on pense comme ça, il est impossible d'être raciste, se disait Lotta.

     

    Mais voici ici le résumé de cette belle histoire d'amour :

    Tu épouseras une fille qui n'est pas du village, pas de la région, pas même de notre pays ; elle sera musicienne. " : cette prophétie de l'astrologue, Pikej se la répète depuis toujours pour ne pas sombrer dans le désespoir. Quand on fait partie des intouchables, dans l'Inde des années 70, on assure à peine sa survie, alors le bonheur... Grâce à son talent pour le dessin, Pikej intègre une école d'art à New Delhi et vit chichement de ses portraits croqués dans la rue. Et puis un jour, c'est Lotta von Schedvin qui lui en demande un. Elle est suédoise, s'est toujours sentie attirée par l'Inde et veut devenir professeur de musique. Le coup de foudre est immédiat. Mais Lotta repart en Suède, et il semble improbable qu'ils se revoient jamais... Pikej n'a pas le moindre sou pour prendre l'avion. Qu'à cela ne tienne, il pédalera ! À travers l'Asie centrale et l'Europe, il se lance sans hésiter dans un incroyable périple de 7000 kilomètres à vélo pour la rejoindre. Aujourd'hui Lotta et Pikej sont mariés, ont deux enfants et vivent dans une maison de campagne aux alentours de Borås en Suède. Malgré les innombrables obstacles, Pikej a accompli son voyage : tout est possible avec un peu de ténacité et beaucoup d'amour.

     

    Pin It

    12 commentaires
  •  

    Cette nuit où plutôt ce matin, une amie dans mon rêve m'a rédigé une sophronisation elle me disait : "je l'ai faite spécialement pour toi avec un oiseau, au même moment où elle me disait cela, j'ai vu un oiseau voler, mais l'oiseau était une partie de moi, puis  on m'offrait un oiseau qui était libre et volait devant moi, le le voyais heureux et je lui ressemblais. Je ne sais qui disait  le mot Alouette plusieurs fois mais il le répétait souvent...

    Ressentant les vibrations des ailes dans mon dos je pris mon envol  cet oiseau devant moi en moi,j'étais l'oiseau. de belles couleurs lumineuses m'entouraient je me sentais libre et remplie d'espoir. 

    Ce matin, je cherche que signifie ce rêve, je pense que c'est un bon présage. Me serai-je libérée de mes chaînes ? De mes angoisses ? De mes doutes ? Enfin si ce n'est pas le cas ! mon inconscient travaille pour moi !

     


    10 commentaires
  • c'était dans le contre plaqué d'une vieille table mise dehors

    pour que les chats puissent sauter sur la fenêtre de la cuisine.

    (Nous avons mis une grille).

    Si quelqu'un connait quel animal s'y cache ?

    une belle oeuvre bien symétrique

    bien assemblée comme le travail d'une couturière...

    des êtres travaillent et nous ne nous ne le savons pas

    et juste à côté ce genre d'asticot

    espérons que ce sera un joli papillon,

    mais très malin et bien caché car j'ai découvert cela par hasard.

    Pin It

    17 commentaires
  •  

    Immensité

    je me sens si petite 

     

     

    Pin It

    16 commentaires
  • il faut choisir

    comment survivre et être belle dans ce monde aride ?

    contraste saisissant !

    Pin It

    11 commentaires
  •  

    un an le 17 juillet

    marchera ou marchera pas ?

    suite au prochain numéro !

    (je suis peu présente,

    grand calme et repos.)

     

    Pin It

    13 commentaires
  • mais que sont ces petites bêtes ?

    Elles galopaient sur l'eau

    ne se noyaient pas

    et se rassemblaient....

    Pin It

    10 commentaires
  • dans un autre monde

    dans un autre monde

    le temps s'écoule lentement

    quand tout s'agite autour de vous !

     

    Pin It

    7 commentaires
  • près de la mer

    s'allonger 

    ou plonger ?

    Pin It

    16 commentaires

  • MIKA - Boum Boum Boum par Starmedia

     

    vu sur le blog de khanel, j'adore alors je partage


    10 commentaires